LA COMMUNICATION PARTICIPATIVE

Faire participer sa communauté pour sa communication, un concept qui marche ?
Faire participer les abonnés, un concept qui vaut le coup ?
Faire participer les abonnés, une technique de communication prometteuse
La communication participative, une stratégie au mille promesses

Avec le boom du digital, les entreprises ne peuvent plus se permettre d’élaborer des stratégies de communication totalement verticales. Désormais, il devient essentiel d’impliquer le consommateur au coeur des campagnes de communication.

Une solution : la communication participative.

La communication participative, quésako ?

Dans le cadre d’une communication participative ou collaborative, les marques intègrent leurs publics dans la conception de leur communication en interagissant avec eux et en créant une ou des communautés. Les prospects deviennent donc acteurs et non simple spectateurs. Ils sont dorénavant au coeur des décisions. Grâce aux réseaux sociaux ou blogs, les publics peuvent exprimer leurs avis dans un espace en ligne crée par une marque.

En s’adressant directement aux consommateurs, on les considère comme actionnaires à part entière de l’entreprise. Se développe alors une relation unique et fidèle entre le consommateur et la marque. Or, la fidélité du consommateur est un véritable levier : le client aura tendance à parler de l’entreprise, de la marque ou du produit et influencera donc son entourage.

Par ailleurs, la communication participative est également un excellent moyen de se démarquer de la concurrence. En sondant les consommateurs, l’entreprise sera perçue comme ouverte et à l’écoute des attentes de ses clients. Ce système semble être gagnant-gagnant : le consommateur a enfin la parole et l’entreprise sait exactement ce qu’on attend d’elle et évite ainsi toute prise de risque.

Un cas concret : Perlamatta, « Notre restaurant est votre restaurant »

Pour l’ouverture de Perlamatta, la nouvelle brasserie italienne du 15ème arrondissement, nous avons opté pour cette communication originale en amont, avant même l’ouverture du restaurant.

Le concept consiste à partager avec les abonnés notre questionnement sur l’identité du restaurant et de son design.  En effet par le biais de sondage en stories Instagram, les votes en commentaire et le hashtag #perlamattaetmoi, nous proposons aux internautes de façonner la brasserie selon leurs envies et avis, du logo aux plats du resto, en passant par la déco ! Et qui n’a jamais rêvé de créer son propre restaurant ? La communication participative fût donc la solution rêvée pour Perlamatta.

Ce type de contenu est parfait pour ce type de communication puisqu’il favorise l’interaction et le partage, mais il va aussi permettre de comprendre les besoins des consommateurs et leurs attentes. Le community manager sera alors le lien entre la marque et les consommateurs. C’est par lui que les avis et réactions vont être diffusés et donc pris en compte pour la décoration de Perlamatta. Tout est basé sur l’échange. Par ses posts, le community manager fédère et anime une communauté.

Pour accompagner cette campagne de communication participative sur Instagram, de la vitrophanie a été posée sur la devanture du restaurant afin de toucher les futurs consommateurs au plus près afin de devenir la brasserie de quartier. On peut y retrouver l’explication du concept et l’annonce de l’ouverture du restaurant.

Perlamatta à désormais une réelle communauté avant même d’avoir ouvert ! La finalité de ce projet résultera d’une belle collaboration entre le restaurant et les abonnés.

Pour découvrir ce projet ambitieux et prometteur, rendez-vous sur Instagram : @perlamattaparis